Le 28 mai, journée mondiale de l'hygiène menstruelle

Au 21ème siècle, la précarité menstruelle est malheureusement présente partout dans le monde.En début d’année, un rapport parlementaire pointait du doigt la situation de certaines femmes en France. L’association Règles Élémentaires, estiment qu’elles sont 1,7 million à ne pas pouvoir se procurer des protections périodiques, faute de moyens. C’est aussi le tabou des règles qu’il est temps de lever. C'est tabou, donc invisible, on n'est pas sensé en parler – nous voulons justement que l'on en parle !

Aujourd’hui, 28 mai, est la journée internationale de l’hygiène menstruelle (MHDay), c’est cette date symbolique que nous avons choisie pour vous envoyer la première édition de Déesse Padma Le Mag.

 

Au 21ème siècle, la précarité menstruelle est malheureusement présente partout dans le monde.En début d’année, un rapport parlementaire pointait du doigt la situation de certaines femmes en France. L’association Règles Élémentaires, estiment qu’elles sont 1,7 million à ne pas pouvoir se procurer des protections périodiques, faute de moyens.

 

D’après nous, c’est aussi le tabou des règles qu’il est temps de lever. C'est tabou, donc invisible, on n'est pas sensé en parler – nous voulons justement que l'on en parle !

 

D'autre part, le fait que les injustices causées par les règles persistent encore et toujours n’est plus acceptable. Avec Déesse Padma nous voulons contribuer à ce que le monde devienne plus juste dans ce domaine.

 

Le manque d’éducation sur les règles, l’accès limité aux produits hygiéniques, par exemple dans les établissements scolaires, l’opacité de la composition des protections féminines, les mauvaises infrastructures sanitaires sont autant de facteurs qui impactent de façon négative la santé et freinent les possibilités d'éducation des jeunes filles et des femmes dans le monde entier.

 

Chez Déesse Padma, c’est au cœur de notre ADN : faire en sorte que les règles ne soient plus un problème pour aucune femme.

 

Comment :

 

En proposant des serviettes hygiéniques lavables au lieu des serviettes jetables qui sont à la fois bonnes pour la santé et permettent de diviser par deux le budget alloué aux protections sur le long terme.

 

En déployant nos produits auprès de différents types de distributeurs afin que les serviettes hygiéniques lavables deviennent un produit banalisé

 

Que les serviettes hygiéniques lavables soient vraiment reconnues comme des produits de 1ère nécessité au sein du grand public.

 

Au niveau des institutions locales en France, les universités et les mairies commencent à explorer la possibilité de fournir des protections hygiéniques réutilisables aux étudiantes et aux familles démunies. Nous avons déjà démarré des discussions avec certain.e.s élu.e.s, et nous vous en reparlerons très prochainement …

 

Enfin, en menant des actions philanthropiques, comme l’action BeautyWaps pour la Scolarisation des Filles au Kenya. L'impact positif de ce projet est tel que nous avons hâte de le répliquer dans d'autres localités.

 

Si vous souhaitez mettre en place des actions spécifiques dans votre organisation, contactez-moi par email.

 

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux pour parler d’hygiène menstruelle. N’hésitez-pas à partager autour de vous.

 

Marie, fondatrice et gérante

Commentaires

Laissez votre commentaire